Tuteur familial obligations vis à vis de ma soeur

Plus d'informations
il y a 6 mois 1 semaine #17929 par laurence26
Bonjour

Je me référé à ce forum pour des interrogations sur mes obligations.
Ma soeur infirmière qui vit chez notre mère atteinte de la maladie d'Alzheimer à demandé sa mise sous tutelle. Elle souhaitait un tuteur extérieur afin de la placer maman et rester dans la maison. J'ai été nommé tuteur aux biens et à la personne en mai. Elle a fait appel de la décision et je viens d'être confirmée.
Je rencontre des soucis car elle travaille 1 semaine sur 2 mais refuse de s'occuper de notre mère. La portage des repas est en place, des auxiliaires viennent les midis, les infirmiers pour les médicaments.
Elle refus que sa fille de 4 ans mangé avec sa grand mère.
Elle a coupé le fil du téléphone fixe et fait un renvoi sur son portable pour que notre mère ne l'utilise plus car elle est infirmière libérale. Je n'ai même pas de clés de la live aux lettres.
Sa couette à été taché par le chat elle était depuis une semaine dans la chambre de maman dans un sac poubelle elle estime que ce n'est pas à elle de l'emmener au pressing.
Maman paie toutes les charges de la maison prélevées sur son compte.
Ma soeur estime que j'ai l'o location de la tenir informé de ce que je mets en place pour maman ainsi que des rendez vous médicaux.
Suis je obligée de lui dire?
Le juge des tutelles peut il intervenir pour lui rappeler le rôle du tuteur familial et l'obliger à participer financièrement voir l'expulser?
Un grand merci pour vos retours j'envisage de prendre une responsabilité civile tuteur mais suis perdue

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 mois 1 semaine #17932 par CatherineG
Bonjour

il y a plusieurs éléments dans votre demande :
- la situation de votre maman vis à vis de son logement : est elle en mesure d'exprimer ses choix ? veut elle rester chez elle ?
- son autonomie avec aide : en l'absence de votre soeur, les aides mises en place suffisent elles pour le bien être et la sécurité de votre maman ?
- la situation de votre soeur : vit elle chez votre maman avec son accord ? lui verse t elle une indemnisation d'occupation ?
- les ressources de votre maman lui permettent elles de subvenir à ses besoins, de se constituer une épargne régulière, de préparer une éventuelle admission future dans un établissement et de subvenir aux charges de la maison ? dans le cas contraire, vous et votre soeur êtes tenues à l'obligation alimentaire qui consiste à subvenir aux besoins de votre maman
- concernant la tutelle, d'une manière générale, vous n'avez pas l'obligation d'informer votre soeur de vos démarches cependant, s'agissant d'une tutelle familiale et compte tenu du fait que votre soeur vit avec votre maman, je suppose qu'il est préférable d'un point de vue pratique de l'informer si c'est elle par exemple qui accueille la visite du médecin ou qui accompagne votre maman à ses rendez vous

par aileurs, concernant sa fille, quel motif indique t elle pour refuser que l'enfant mange avec sa grand mère ?

visiblement, elle n'est pas très investie dans les soins et l'attention auprès de votre maman (couette par exemple), peut être estime t elle que les aides à domicile mises en place suffisent ? qu'en est il ? cela peut paraitre choquant sur le plan moral mais si son bien être et sa sécurité sont assurés sur le plan matériel, que dire... tout dépend des relations familiales entre les personnes...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: laurence26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 5 mois 4 semaines #17953 par laurence26
Bonjour Catherine
Je vous remercie pour votre retour. Là situation peut sembler compliqué et malheureusement tellement courante.
Pour vous répondre si je me suis battue pour être tuteur c'était pour défendre les choix de maman.
Elle souhaite rester dans sa maison. Elle le formalise mais a également établi un courrier au début de sa maladie.
Elle assume suis les charges e la maison simplement parce que ma soeur estime que faisant du nettoyage et des peintures elle n'a pas à participer autrement.
Son seul souhait est de placer maman en structure. Elle dit ouvertement qu'elle veut vivre sa vie et ne veut pas de contraintes. Mais elle ne partira jamais car elle a des vues sur ce logement.
Elle n'accepte pas la décision malgré confirmation de la cour d'appel me désignant comme tuteur.
Elle s'interpose au niveau des intervenants. Elle a fait faire une auxiliaire en lui hurlant dessus et là j'ai du trouver de nouvelles infirmières. J'ai du lui faire un courrier recommandé et alerter le juge.
Je ne peux pas mettre en place un bracelet anti chute car elle a coupé le fil du téléphone fixe et fait un renvoi sur son portable.
Elle ne gère rien. Non seulement je m'occupe des intervenants mais aussi des rendez vous médicaux et autres (coiffeuse...), du stock de médicaments, tous les dimanches de ses courses, le ménage de sa chambre et salle de bains ses lessives...
En fait je gère deux maisons

Elle a les revenus pour financer ses aides mais puise sur une assurance vie. J'ai pour le moment suspendu un prélèvement pour l'épargne.
Quand j'évoque le fait qu'il faut qu'elle participe aux charges elle me répond que je n'ai pas à lui demander quoi que ce soit.
Ce n'est pas de la prérogative du juge.
Comment l'obliger à participer, sur quel montant. Elle est infirmière libérale et a son cabinet dans la maison (louer, moitié des charges?). Sa présence pèse à maman qui déclare qu'elle est odieuse avec elle. Pour ma part me rendre au domicile de maman me pèse sachant qu'elle sera encore là à nous épier
Quelle solution pour lui faire quitter le logement?
Un grand merci pour vos réponses étant un tuteur novice..

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 5 mois 4 semaines #17954 par CatherineG
Bien sûr qu'elle doit verser une participation à votre maman et bien sûr qu'elle doit lui faciliter la vie à défaut de s'en occuper elle même et bien sur qu'en qualité de tuteur vous avez le droit d'exiger cela de votre soeur mais visiblement votre soeur ne vous accorde que peu de crédit

à la description du tableau, je dirai même que votre soeur à besoin d'une aide ou d'un accompagnement sur le plan psychologique mais c'est juste un ressenti, je ne suis pas médecin !!

c'est triste à dire mais ici, les conflits familiaux s'opposent à la bonne application de la mesure, il serait peut être judicieux qu'un mandataire professionnel prenne la main ainsi il n'y aura plus de confusion des rôles et des missions et cela vous soulagerait sans vous empêcher de prendre soin de votre maman
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: laurence26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 5 mois 3 semaines #17957 par laurence26
Bonsoir Catherine
Je vous remercie pour vos conseils. Je me suis battue en cour d'appel pour conserver mon rôle de tuteur afin de protéger maman car ma soeur joie sur le fait qu'elle est infirmière pour manipuler les personnes. Je réfléchis d'ici quelques temps selon la situation à envisager de demander au juge un vo tuteur sur les biens.
Pour le moment je m'attache à amélioré le quotidien je viens de faire réinstaller la télévision dans la cuisine et sa chambre. Sa chambre va être refaite, la salle de bains réaménagée et je vois pour un barrière au niveau des escaliers extérieurs.
Catherine est infirmière que je l'ai expliqué précédemment je comptais en plus d'un loyer par rapport à la maison et la participation aux charges demander un loyer pour le bureau (activité professionnelle) ce qui permettrait de mettre en place plus d'aide. Mais je ne sais pas comment établir un montant

La maison fait 160 m2. L'intégralité du 1er étage est occupé par elle et sa fille (4 chambres une salle de bains un wc) ainsi qu'un bureau professionnel au rez de chaussé et la salle à manger où maman ne va jamais (jouets de la petite et dessins animés toute le journée ).
Maman n'a que sa chambre et la cuisine. Il y a une chambre supplémentaire avec des armoires pleines de vêtements de ma soeur. Malgré les placards au 1er je dois mettre les vêtements de maman dans des sacs poubelle dans le grenier Catherine refusant de mettre au garage les décorations de noël extérieures
Puis je obliger que Catherine et sa fille fasse une séjour au 1er et n'utilisent à cuisine que pour les repas afin que maman puisse jouir de sa salle à manger et d'un peu de tranquillité ainsi que l'obligė à mette toutes ses affaires en haut afin que le bas ne servent qu'au rangement de maman?
Je me fais insulter régulièrement à tel point que ma fille ne veut plus y aller. En tant que fille j'ai le droit d'entretenir des relations sereines vec ma maman. Soit elle reste au 1er soit elle part. Comment faire pour l'expulser?
Je suis d'accord avec vous elle a un énorme soucis psychologique en plus d'être manipulatrice et menteuse. Elle est convaincue que c'est sa maison. Il y a deux points sensibles l'argent et cette demeure.
J'ai alerté à deux reprises le juge qui m'a informé par courrier que si la situation se renouvelant il prendrait contact avec elle.
Le juge peut il imposer qu'elle paie un loyer ou l'expulsion?
Je bénéficie de relations privilegiaient avec ma maman et même si la situation me demande beaucoup d'énergie au détriment de ma propre.famille. Je suis heureuse de la soutenir et je agrandis au travers de ces épreuves.
Un grand merci une nouvelle fois pour vos conseils et votre soutien, on se sent un peu moins démunis.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 5 mois 3 semaines #17958 par CatherineG
Je découvre que je porte le même prénom que votre soeur, pas cool !

ce n'est pas le juge qui va obliger votre soeur à payer un loyer, respecter votre maman.. c'est le rôle du tuteur ! à qui appartient la maison ? à votre maman seulement ? à vous trois en indivision ?

si la maison appartient à votre maman seule, vous pouvez, en qualité de tuteur, demander à votre soeur de quitter purement et simplement les lieux par lettre recommandée avec accusé de reception ou si elle veut rester, lui demander un loyer,
par contre, si elle est en indivision avec vous et votre maman, c'est différent et plus compliqué

pour le montant du loyer, regarder la valeur locative de la maison sur votre avis de taxe foncière et les annonces locatives sur votre secteur

quand on vous lit on a l'impression que c'est votre maman qui vit chez votre soeur et non l'inverse , tenez le juge au courant de ce que vous tentez de faire à l'égard de votre soeur, les propositions que vous lui faites et de ses réponses, tenez vous en aux faits, rien que les faits, pas de jugement ou d'émotion , et tout se fait par écrit en courrier recommandé, comme cela, il y a des traces et si le courrier vous revient, ne l'ouvrez surtout pas, cela prouve à coup sûr qu'elle a refusé de le réceptionner

mais si les conflits persistent et si votre soeur persiste dans son attitude, le recours à un mandataire professionnel est préférable, il ne vous empêchera pas de voir votre maman ou de prendre soin d'elle, bien au contraire mais il fera barrage à votre soeur sans état d'âme
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: laurence26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Bonjour et bienvenue sur votre nouveau site TutelleAuQuotidien.fr

 

Voilà maintenant plus de 10 ans que le site TutelleAuQuotidien.fr a été créé et vous êtes de plus en plus nombreux à vous inscrire, naviguer sur le site et discuter sur le forum.

Nous souhaitions vous apporter une meilleure navigation et encore plus de contenu. C'est pour cela que votre site fait peau neuve en cette période estivale. Au programme de votre navigation : refonte, relooking et enrichissement de contenu.

Bien entendu, toutes les fonctionnalités de l'ancien site restent accessibles ; en particulier le forum, les articles et les dossiers thématiques.

L'été va également être l'occasion d'ajouter de nouveaux articles et dossiers thématiques. 

 

Nous vous souhaitons une agréable navigation.

L'équipe de Tutelle Au Quotidien

 

 

Actualisation de nos contenus en cours... Rendez-vous en septembre pour découvrir des mises à jour de notre documentation !