Témoignage

Plus d'informations
il y a 8 mois 3 semaines #21727 par louis1
Témoignage a été créé par louis1
Bonjour, je suis un majeur protégé et je souhaiterais témoigner dans un premier temps sur l'état pour le moins "fragile" des institutions françaises et notamment des lenteurs affligeantes et démoralisante de la justice française. Le manque de moyens pour les greffiers, les curateurs surchargés de travail et de protégés, affectant la qualité du service rendu auprès des protégés et mettant en danger également l'état de santé mentale et physique des deux parties...

Suite aux décès de mes parents il y a quelques années, j'avais fait appel a une avocate par rapport a une succession et des problématiques rencontrées au sein de ma résidence (entre autres), on m'a soutiré 30000€, alors que j'étais dans une position économique fragile, RSA plus différents statuts, artiste auteur, auto-entrepreneur. (je précise avoir monté par moi même un dossier médical pour la MDPH, je n'ai pas attendu après mon médecin ni a feu mon curateur a ce niveau, donc j'avais pris l'initiative primaire et j'en ai eu bien raison puisqu'il y a eu une réponse favorable)

Il est difficile de vous expliquer ici même les tenants et aboutissants dans leurs entièreté, car un livre n'y suffirait pas. J'ai toutefois expliqué au juges des tutelles, que selon moi, les avocats sont des commerciaux prostituants leurs paroles... ils savent y faire.. mais comme m'a stipulé un ami, n'oublis pas qu'un juge est initialement un avocat..

Bref, je suis tombé bien bas, je me retrouve en curatelle renforcée et jamais je n'aurais cru en arriver la.. partout je vois sur le net "sauvegarde de justice", mais finalement c'est une curatelle simple ? une banquière me l'avait suggéré, aussi une psy avec qui j'étais en symbiose, malheureusement elle est décédée il y a un peu plus d'un an...

Mon ancien curateur est parti, la nouvelle curatrice refuse le dossier, entre temps des mois d'attente et aucun interlocuteur pour répondre a mes demandes en générale (la curatrice a spécifiée au juge des tutelles refuser le dossier car elle s'occupe de 200 personnes et a trop de travail..et cette dernière m'avait confié que je savais gérer mon Budget, en même temps il n'y a pas grand chose) je me retrouve depuis peu avec une association niçoise injoignable par téléphone... et je sais qu'avoir une association, c'est ce qu'il y a de pire..

Sous les conseils de la curatrice, je suis allé voir un médecin a nice affilié aux tribunaux, il y a donc stipulé demande de curatelle simple (180€ la consultation encore..), le juge va t-il me recevoir a nouveau ? Je peux suggérer une main levée, j'en dispose du droit, je souhaitais initialement une sauvegarde de justice, mais on m'a expliqué que cela n'existait pas ?! c'est a rien n'y comprendre...

Une curatelle, c'est un vortex infernal..

La curatrice m'avait confié n'avoir jamais vu un dossier comme cela..

Trois procédures,

- une contre une voisine qui avait transformé sa résidence secondaire en véritable hotel avec boite a clé en bas de porte grâce a airbnb et abritel, elle a arrêté ses locations de courtes durées, récolté tout un tas de témoignages et d'opprobres me concernant, j'ai eu le malheur de mettre une affiche dans l'ascenseur comme quoi c'était "un hotel de passes pour tenanciers et tenancières de bordel", on me condamna a 1000€ plus les frais d'avocats. Plusieurs investisseurs ici ne respectant pas la loi..

- une procédure contre le syndic qui ne répondit pas aux courriers pendant plus d'un an et demi

- une procédure contre Aircanada, car j'ai eu un accident avec ma chienne qui fut opérée d'urgence a mon retour en Europe via Bruxelles en escale alors que nous étions en pleine pandémie covid, j'avais un PVT ouvert et même avec cela logiquement parait-il, ils n'auraient pas du me laisser rentrer au canada. (j'avais consulté également une avocate sur place car mon permis de travail arrivait a expiration, j'avais fait la demande d'un visa visiteur, et je suis rentré en France alors que j'aurais du rester sur le territoire Canadien, mais comme mon appartement en France n'était pas loué, les problèmes de syndic, et ma peur de manquer d'argent, je suis rentré et tout est tombé a l'eau)

- des courriers d'avocat a un éditeur, un banquier, et pour récupérer le nom de ma mère a l'époque, demande de changement de nom plus de 3000€ qui la aussi n'a abouti a rien..

J'avais écrit au bureau de Paris entre temps, qui ont stipulé que l'avocate était je cite "diligente", alors oui, c'est moi qui y suis allé. Mais au lieu de dire dans les procédures, "a la demande des mr" il faudrait écrire également "sous les conseils de"

Bref, c'est anxiogène, incertain, fatiguant, je me suis bien fait manipuler dans ce moment de grande fragilité lié a la perte entre autres de mes parents en l'espace d'un an et demi il y a quelques années, tous les médecins rencontrés me l'ont dit, je me suis fait vampiriser... (jusqu'a hospitalisation pour dépression) . Aucune personne du corpus juridique ne l'entend de cette manière et comme me l'a dit un médecin ; "ils s'entraident entre escrocs..."

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 8 mois 3 semaines - il y a 8 mois 3 semaines #21742 par CatherineG
Réponse de CatherineG sur le sujet Témoignage
Bonjour
de deux choses l'une, soit vous êtes vulnérables et vos capacités à gérer vos intérêts sont altérées, un médecin en fait le constat et rend compte au magistrat qui vous place sous mesure de curatelle renforcée qui vous assistera dans votre quotidien et gérera vos ressources et vos charges, vous aidera dans vos démarches spécifiques avec l'aide d'un avocat si nécessaire

soit vous n'avez aucune altération mais besoin, comme tout un chacun d'aides ponctuelles pour vos démêlés judiciaires, un médecin en fait le constat et rend compte au magistrat, vous obtenez alors la main levée

la curatelle simple est une mesure intermédiaire qui est très ambiguë, le curateur n'a qu'un rôle de conseil au quotidien que vous gérez seul et n'intervient avec vous que pour les actes de disposition

une sauvegarde de justice est une mesure d'urgence, temporaire, durant laquelle le magistrat peut évaluer votre situation avant de prendre une décision durable : curatelle ou main levée

il est certain que d'une manière générale, un mjpm indépendant est parfois plus disponible qu'une association

au delà de tout cela je vous souhaite bon courage pour la période difficile que vous traversez
Dernière édition: il y a 8 mois 3 semaines par CatherineG.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 mois 6 jours #21886 par neri philippe
Réponse de neri philippe sur le sujet Témoignage
Bonjour,
je suis atal(abus de tutelle Loire 42) j'aimerais avoir votre témoignage car j'ai l'intention de préparer un reportage téléviser! cordialement.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Bettyhope78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 3 semaines #22053 par Bettyhope78
Réponse de Bettyhope78 sur le sujet Témoignage
Bonjour,
J'habite dans le 42 ma mère est sous tutelle car je voulais la protéger de ma sœur qui a de nombreuses reprises avait profité d'elle.
Mais malheureusement sa c'est retourné contre elle. Pendant 1 ans ma mère n'avait aucune nouvelle de son compte en banque et elle ne payer pas les factures alors que ma mère avait 30 000€ sur son compte. Il avait aussi des problèmes de soins car elle voulait remettre une association que j'avais arrêté car il ne fessait pas le travail et c'était moi qui devais repasser derrière eux. Il a eu aussi pas mal de mensonge que sa soit administratif, soins, financier, etc.. . J'ai bien signalé ces problèmes (et bien d'autres) à la juge mais en vain elle ma dit de me débrouiller avec elle.
Je dois peut être vous préciser que je suis son aidente donc je suis la 7jour sur 7 et sa sera avec plaisir que l'on vous racontera notre histoire.
Cordialement.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Propulsé par Forum