Hospitalisation MP

Plus d'informations
il y a 5 ans 9 mois #13294 par Lollie
Hospitalisation MP a été créé par Lollie
Bonjour,
J'aurai besoin d'un avis (assez urgent) svp.
C'est ma première situation ainsi et j'avoue que je suis très hésitante...
Un MP sous Curatelle Renforcée (personne âgée avec troubles de persécution ++, malnutrition, à domicile, sans aucune prise en charge ni suivi médical ni psychiatrique) est hospitalisé pour un bilan global pour quelques jours. Ce bilan est à la demande du médecin traitant. Après une première nuit, le MP s'est "sauvé" du service. Le docteur me contacte pour m'informer qu'ils ont dû lui donner des médicaments et le contenir à son lit.
Ce MP a un animal à son domicile et cette séparation est très difficile.
Le MP NE VEUT PAS être hospitalisé et refuse ce bilan.
De ce fait, quelque soit les conclusions : orientation en service psychiatrique, SSIAD ou autres, je sais par avance que le MP refusera tout ! Ce qui est déjà arrivé.

Que faire ?!
Je suis très partagée. Les médecins font ce bilan sur recommandations du médecin traitant. Malgré tout, pour l'instant les résultats biologiques et cliniques sont bons. le MP refuse cette hospitalisation et en refusera les conclusions.
Dois je me "taire" et laisser l'hospitalisation suivre son cours ?
Dois je lui permettre de faire valoir ses droits et de sortir de cette hospitalisation ?

C'est une situation difficile et je ne sais pas comment la gérer. Je veux bien vos avis.
Je vous en remercie

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 5 ans 9 mois #13299 par zegram69
Réponse de zegram69 sur le sujet Hospitalisation MP
Le MP dispose-t-il d'un discernement suffisant pour prendre lui-même ses décisions ?
Si la réponse est oui, vous ne pouvez rien faire. Seul un médecin peut juger qu'il met sa vie en danger et dans ce cas éventuel, c'est du ressort exclusivement médical.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 5 ans 9 mois - il y a 5 ans 9 mois #13337 par ARNAUD SODALIS 31
Réponse de ARNAUD SODALIS 31 sur le sujet Hospitalisation MP
Bonjour
je suis sans doute hors délai dans ma réponse mais il me semble que ce qui est imposé à votre majeur est d'une extrême violence. S'il n'est pas hospitalisé sous contrainte, je vois mal comment quiconque peut lui imposer un bilan, d'autant qu'il ne servira à rien puisque vous dites qu'il ne voudra pas appliquer les éventuelles préconisations. S'il n'est pas dangereux pour lui-même ni pour autrui, il ne peut y avoir d'hospitalisation sous contrainte et donc à ce titre, je pense que votre rôle est de l'aider à faire valoir ses droits, en effet.

Aucune mesure de protection ne permet de faire soigner les majeurs contre leur volonté, sauf si leur vie est en danger et qu'ils ne peuvent donner un avis éclairé, ce qui doit être constaté par un médecin.

Vous ne pourrez, sauf avec une tutelle, lui imposer quoi que ce soit, et c'est heureux ! Sous tutelle, on peut imposer, si les finances le permettent et que la situation le commande, un passage au domicile par une auxiliaire de vie, afin de s'assurer au quotidien si possible, qu'il va bien. Mais guère plus.

J'ai fait entrer une majeure âgée, démente, alcoolique et vivant seule dans le dispositif MAIA afin d'améliorer le maintien à domicile. Ceci parce qu'elle l'a accepté. Cela permet petit à petit d'obtenir qu'elle accepte l'aide extérieure. Mais rien, hormis le principe d'un passage quotidien, ne s'est fait contre son gré. L'aide ménagère ne pouvait toucher à rien mais elle pouvait au moins créer un lien social et s'assurer qu'elle allait aussi bien que possible. Et tout ceci avait pour but de palier à une mise en danger quotidienne par l’alcool et la dénutrition. En dehors de toute mise en danger, chacun doit pouvoir vivre comme il l'entend, même sous tutelle.

Je suis d'ailleurs étonnée que les médecins ne l'aient pas laissé repartir chez lui, même si le bilan était demandé par le médecin. Le patient doit être libre de quitter l’hôpital quand il le désire, en signant une décharge s'il y a lieu.

Bon courage.

Anne-Laure ARNAUD
Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs
Secrétaire adjointe de la Fédération Nationale des MJPM Indépendants (FNMJI)
www.fnmji.fr
Dernière édition: il y a 5 ans 9 mois par ARNAUD SODALIS 31.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Propulsé par Forum